Le tango n’est pas une danse

“Entretiens dans la tourmente”

Marion Ouazana et Claudio Farias

Bien que provocateur, ce livre est une conversation sur le tango argentin entre deux exilés, Marion Ouazana et Claudio Farias, dont le rendez-vous fixé par le destin à Marseille va révéler des interrogations communes. D’avantage qu’une description littéraire et historique, cet entretien s’interroge sur l’être du tango et s’attache à montrer que ce dernier s’est fait à l’image du pays qui l’a créé. Dans ce contexte, la seule reproduction des pas de danse ne suffit pas. Il est intéressant d’en comprendre la signification, d’en ressentir le vécu, de se confronter à son origine.

Pourtant le tango, sans être un monopole argentin, devient indissociable de la culture argentine et, comme l’a été l’argentin, le danseur de tango va se retrouver seul face à son destin et aux contingences de son époque.

La tourmente que représente ce cheminement va se transformer en une prise de conscience telle qu’elle va donner aux pas du danseur, un sens qui l’amènera bien au-delà de la danse. C’est dans cet au-delà que le danseur va pouvoir se reconnaître comme “personne” et comme “tanguero” et le public va y trouver une autre vision du tango. Telle est la fascination du tango !

Marion Ouazana : française d’Algérie, au parcours atypique (entre études de droit et enseignement de la danse qui l’amène de Lille à Marseille en passant par Aix-en-Provence, Bruxelles, Orléans, Milton Keynes), elle dirige l’Academia del Tango Argentino. Cette association devenue en 2003 AKDmia de Marseille (lieu culturel dédié au tango et folklore argentins) fonctionne comme un conservatoire populaire et solidaire.

Claudio Farias : de nationalité franco-argentine, il étudie la théologie, la culture italienne, grecque et hébraïque ainsi que le théâtre à Paris Sorbonne et Aix-en-Provence. Après un parcours de formation d’acteurs, il enseigne depuis 2000 l’espagnol, l’italien, l’hébreu à Marseille et est souvent amené à participer à des débats sur la pensée et l’éthique juives.

Lancement du livre

vendredi 4 octobre 2013 à l’AKDmia dans le cadre des POC (Portes Ouvertes Consolat)
mercredi 13 novembre 2013 : débat radio RJM (Ecouter l’émission)
dimanche 1er décembre 2013 : bistrot latin Paris avec le médiateur Edgardo Manero
samedi 14 décembre 2013 : brasserie des Templiers Marseille avec le médiateur Jacques Bonnadier
samedi 4 mai 2014 : Orléans, dédicace avec l’association Tango Argentino
samedi 21 juin 2014 : Paris, dédicace au théâtre du Trianon pour le festival tango argentin organisé par Alain de Caro
samedi 13 septembre 2014 à 18h : Toulon, rencontre débat à la librairie Contrebandes au 37 rue Paul Lendrin
samedi 11 octobre 2014 : Marseille, rencontre débat à l’Eolienne au 5 rue Méolan
samedi 8 novembre 2014 : Marseille, rencontre débat à la librairie Maupetit au 128 La Canebière

Où se procurer le livre

Ce livre est disponible à la librairie Maupetit 128 Canebière Marseille 1er étage
Par correspondance à marionacademia@wanadoo.fr

2019 Traduction du livre en Espagnol

La presse en parle

Tangorama

Sorties Vieux-Port

La Salida

Tout Tango +

Musica Argentina

Buenosairesamoroso

Article de Maurice Chabannon, professeur de lettres modernes

La Provence

AKDmia del Tango

3 Rue des Héros
13001 Marseille

Tél : 06 76 85 04 21